Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

CARACTÉRISATION DU MICROBIOTE BACTÉRIEN DES POUSSIÈRES INTÉRIEURES CHEZ LES PATIENTS ASTHMATIQUES ET NON ASTHMATIQUES : UNE ÉTUDE PILOTE UTILISANT LE SÉQUENÇAGE HAUT DÉBIT

P. LE CANN, P. LEMIRE, J.-P. GANGNEUX

Université de Rennes, Inserm, EHESP,
Irset (Institut de recherche en santé, environnement et travail) - UMR_S 1085, Rennes, France

[2019]

Télécharger le PDF

Résumé

L'exposition des occupants des logements aux polluants de l'air intérieur a augmenté au cours des dernières décennies. Parmi les contaminants microbiologiques, les aérosols bactériens restent cependant peu étudiés. Cette étude visait à évaluer la diversité des communautés microbiennes intérieures en relation avec la santé des occupants. Les mesures ont été effectuées sur des logements de 2 cohortes en Bretagne (France), l'une avec des enfants sans pathologie et l'autre avec des enfants et adultes asthmatiques. Trente échantillons de poussière ont été analysés par séquençage haut débit afin d'évaluer la possibilité d'étudier le rôle des communautés microbiennes intérieures dans le développement des effets sur la santé, particulièrement l'asthme. Les quatre principaux phyla bactériens ont été identifiés : Actinobactéries, Bacteroidetes, Firmicutes, et Protéobactéries avec plus de 89% de toutes les séquences. Aucun genre bactérien n'a été associé de façon significative à la gravité de l'asthme chez les enfants. Au niveau du genre, Massilia était significativement plus fréquent chez les personnes non asthmatiques.


Mots clés

Qualité de l'air intérieur, Asthme, Poussière domestique, Santé environnementale

Abstract

Exposure of occupants of housing to indoor air pollutants has increased in recent decades. Among microbiological contaminants, bacterial aerosols remain however poorly studied. This study aimed to assess the diversity of indoor microbial communities in relationship with the health of occupants. Measurements were taken from dwellings of 2 cohorts in Brittany (France), one with children without any pathology and the other with children and adults with asthma. Thirty dust samples were analyzed by next generation sequencing to evaluate the feasibility of investigating the role of indoor microbial communities in the development of health effects especially asthma. The four main bacterial phyla were identified: Actinobacteria, Bacteroidetes, Firmicutes, and Proteobacteria with more than 89% of all sequences. No bacterial genera were significantly associated with asthma severity among children. At the genus level, Massilia was significantly more frequent in non-asthmatic people.


Keywords

Indoor air quality, Asthma, Household dust, Environmental health

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2019-16687

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.