Articles des Congrès

DUSTINESS DE NANOMATÉRIAUX EN POUDRE : INTER-COMPARAISON DE QUATRE MÉTHODES

C. DAZON (1)*, O.WITSCHGER (1), S. BAU (1), R. PAYET (1), K.A. JENSEN (2), E. JANKOWSKA (3), D.BARD (4), I.TUINMAN (5), D. DAHMANN (6), P.LLEWELLYN (7)

1. Laboratoire de Métrologie des Aérosols, INRS, Vandœuvre-lès-Nancy, France
2. The Danish Nanosafety Centre, NRCWE, Copenhagen, Denmark
3. CIOP-PIB, Warsaw, Poland
4. HSE (Health & Safety Executive), Buxton, UK
5. TNO Quality of Life, Zeist, The Netherlands
6. IGF Institut für Gefahrstoff-Forschung, Germany
7. Laboratoire MADIREL - CNRS UMR 7246, Marseille, France

[2018]

Télécharger le PDF

Résumé

Les méthodes dites de dustiness sont de plus en plus reconnues comme pertinentes dans le cadre de l'évaluation a priori des expositions des travailleurs manipulant des nanomatériaux en poudre. Dans ce projet européen impliquant six instituts européens référents en santé au travail, une approche harmonisée appliquée aux quatre méthodes qui coexistent en Europe a été définie. Cette approche a été mise en oeuvre sur une série de dix nanomatériaux produits et utilisés à grande échelle dans l'industrie. Sur la base des résultats obtenus, cinq normes CEN ont été proposées.

Mots clés

Nanomateriau, dustiness, intercomparison

Abstract

The so-called dustiness methods are increasingly recognized as relevant in the a priori evaluation of the exposures of workers handling nanomaterials in powder form. In this European project involving six European reference institutes in occupational health, a harmonized approach was elaborated and applied to the four dustiness methods that coexist in Europe. This approach was implemented on a series of ten nanomaterials produced and used on a large scale in the industry. On the basis of the results obtained, five CEN standards were proposed.

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2018-13043

<< Mon compte personnel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.