Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

Etude des performances de deux compteurs individuels à noyaux de condensation

S. BAU, R. PAYET

Laboratoire de Métrologie des Aérosols, INRS, 54519 Vandoeuvre les Nancy, France

[2021]

Vous devez être connecté et inscrit au congres pour télécharger ce document

Résumé

Bien qu'une variété d'instruments soit disponible sur le marché, les compteurs de particules à noyaux de condensation (CPC) constituent les dispositifs les plus souvent déployés en hygiène du travail pour évaluer l'exposition aux aérosols submicroniques suivant la métrique nombre. Récemment, les premiers CPC individuels ont été conçus par une société américaine, Enmont LLC (Environmental Monitoring Technology). Dans ce travail, les performances de deux nouveaux modèles, les PUFP C110 et C200, ont été caractérisées en laboratoire. Nos résultats expérimentaux mettent en évidence que les réponses des deux CPC individuels étudiés sont comparables et satisfaisantes, de l'ordre de +20% par rapport à la concentration de référence (TSI 3752). Il est cependant important de noter que leurs réponses sont affectées par la taille des particules ainsi que leur nature hydrophobe. De plus, des courbes d'efficacité de comptage ont été établies, conduisant à un d50 d'environ 20-25 nm, tandis que le temps de réponse à 95% s'est avéré être de 3 à 4 secondes.


Mots clés

CPC individuel, performances

Abstract

Though a variety of instruments are available on the market, Condensation Particle Counters (CPC) constitute the devices that are the most frequently deployed in occupational hygiene to assess exposure to airborne nanoparticles. Recently, the first individual CPC have been designed by an American company, Enmont LLC (Environmental Monitoring Technology), thus allowing personal measurements to be carried out. In this work, the reliability of two new specimens, the PUFP C110 and C200, have been characterized in the laboratory. Our experimental results highlight that both individual CPC under study have a comparable and satisfying response, which was found to be +20% with regards to the reference concentration (TSI 3752). Nonetheless, it is important to notice that their responses are impacted by particle size and hydrophobicity. In addition, counting efficiency curves have been established, leading to d50 of ~20-25 nm, while the 95% response time was found to be 3-4 seconds.


Keywords

personal CPC, performances

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2021-24796

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.