Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

EVALUATION DES MODÈLES DE TRANSPORT ET DE DÉPÔT D'AÉROSOLS IMPLÉMENTÉS DANS LES LOGICIELS 0D ET CFD POUR DES CONDUITS À ÉCHELLE INDUSTRIELLE : PRISE EN COMPTE DES EFFETS DE RUGOSITÉ

T. GÉLAIN, J. RICHARD, F. KHANCHALI

Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), PSN-RES,SCA, Gif-sur-Yvette, France

[2018]

Télécharger le PDF

Résumé

Cet article a pour objectif d'évaluer la pertinence des modèles de transport et de dépôt d'aérosols implémentés dans deux logiciels 0D et CFD pour des conduits de ventilation de type industriels, modèles essentiellement développés à partir de données issues d'expériences à petite échelle. Ces modèles sont donc comparés à des données issues de la littérature et provenant d'expériences plus représentatives. L'accord est assez bon pour les conduits droits, mais discutable pour les coudes. Par ailleurs, un modèle de rugosité a été implémenté afin d'étudier l'influence de celle-ci sur les dépôts. Il ressort que, selon la rugosité, le dépôt peut être multiplié par un facteur 150.


Mots clés

logiciels de calcul, dépôt, aérosols, conduits, rugosité

Abstract

The purpose of this paper is to evaluate the relevance of aerosol transport and deposition models implemented in 0D and CFD codes for industrial ventilation ducts, which were mainly developed from small-scale experiments. These models are therefore compared with data from the literature with more representative experiments. The agreement is quite good for straight ducts but debatable for the bends. In addition, a roughness model has been implemented to study the influence on the deposits. It appears that, depending on the roughness, the deposit can easily be multiplied by a factor of 150


DOI

10.25576/ASFERA-CFA2018-12556

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.