Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

IMPACT DE L'AJOUT D'UNE GANGUE DE COMPOSÉS ORGANIQUES SUR LES PROPRIÉTÉS RADIATIVES DE PARTICULES DE SUIE

M. BOUVIER, J. YON, G. LEFEVRE, F. GRISCH

Laboratoire CORIA, Université et INSA de ROUEN, Saint-Etienne-du-Rouvray

[2019]

Télécharger le PDF

Résumé

Du fait de leur impact for sur le réchauffement climatique, il est nécessaire d'approfondir notre compréhension de l'évolution des propriétés radiatives des suies une fois émises dans l'atmosphère. Dans cette étude, le vieillissement atmosphérique est simulé expérimentalement par l'ajout d'un revêtement contrôlé d'acide oléique. La restructuration morphologique est quantifiée à l'aide de mesures non optiques (SMPS et masse volumique effective) et par diffusion angulaire. Des mesures de diffusion spectrales ont également été menées sur la gamme 500-700 nm, permettant la quantification d'un facteur d'amplification dépendant de la longueur d'onde. Les résultats sont comparés avec succès avec des résultats numériques précédemment publiés et ont rendu possible la validation d'une théorie « RDG-CFA » qui pourra être intégrée dans des modèles climatiques ou pour l'interprétation de mesures reposants sur la diffusion de la lumière.


Mots clés

Suie, Diffusion de la lumière, morphologie, revêtement organique

Abstract

Due to their strong impact on the global warming, it is now necessary to have a better understanding of the way soot particles radiative properties are affected once those particles are emitted in the atmosphere. In the present study, the aging process is experimentally mimicked in laboratory by adding a coating of oleic acid onto freshly generated soot particles. Morphological restructuration is determined by non-optical techniques (SMPS and effective density) and by angular light scattering. Moreover, spectrally resolved (500-700 nm) scattering measurements have been carried out enabling the quantification of the scattering enhancement as a function of the wavelength. Results are satisfactorily compared to previously published numerical investigations and enable the validation of a Rayleigh Debye Gans theory for Coated Fractal Aggregates (RDG-CFA) that could be integrated in climate models or for the interpretation of scattering based measurements.


Keywords

Soot, Light scattering, morphology, organic coating

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2019-16670

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.