Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

IMPACT DE LA QUALITÉ MICROBIOLOGIQUE DE L'AIR POUR LES ÉGOUTIERS

J. BAUDE, S. VACHER, S. CHERRAD, C. BOUVIER, V. MAIRE

CONIDIA, Quincieux, France

[2019]

Télécharger le PDF

Résumé

Dans le cadre d'études commandées par des collectivités locales, des campagnes de mesure de la qualité microbiologique de l'air ont été menées au sein de leurs réseaux d'assainissement. L'intérêt de ces études exploratoires étaient de connaître les niveaux de concentrations en bactéries et moisissures (et autres pathogènes spécifiques) dans les égouts et autres bâtiments de traitement des eaux usées. Les mesures ont été réalisées lorsque les agents étaient en activité. En effet, l'impact de la qualité de l'air peut avoir une incidence directe sur leur santé. Les travaux ont été menés dans deux régions différentes : Strasbourg et Lyon. Pour effectuer les mesures, les méthodes de prélèvement ont été adaptées aux concentrations microbiennes attendues. La méthode par impaction n'a naturellement pas été choisie et selon la collectivité les prélèvements ont été réalisés soit en milieu liquide (Coriolis µ) soit sur cassette (protocole INRS). Les résultats ont mis en évidence une variabilité des concentrations en microorganismes dans les réseaux d'assainissement selon la tache effectuée et le type d'infrastructure. Ils ont également permis de comparer différentes méthodes de prélèvement et de traitement des échantillons.


Mots clés

bioaérosol, assainissement, égoutiers, bactéries, moisissures, prélèvement

Abstract

As part of a study ordered by the local authorities, measurement campaigns concerning the air microbiological quality were done within the sanitation networks. Those exploratory studies were conducted in order to evaluate the level of bacteria and molds (as well as other specific pathogens) concentrations in the sewers and waste water treatment plants. The measurements were done during the agents working time, as the air quality can have a direct impact on their health. The samplings were done in two different regions: Strasbourg and Lyon. For the measurements, the samplings methods were adjusted for the expected microbial concentration. Naturally, the impaction method was left out and according to the authorities, the samplings were done in liquid environment (Coriolis µ) or on cassette (INRS protocol). The results showed a variability of the microorganism concentration in the sanitation networks depending on the task that is performed and type of infrastructure. They also permitted to compare the different sampling methods and sampling processes.


Keywords

bioaerosol, sanitation, sewer workers, bacteria, molds, sampling

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2019-16680

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.