Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

Qualification d'un impacteur Andersen avec l'Aerodynamic Aerosol Classifier (AAC)

A. KORT, C. BODIOT, L. JUHEL-FAUVEL, F. GENSDARMES

Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), PSN-RES, SCA, Gif-sur-Yvette, France

[2022]

Vous devez être connecté et inscrit au congres pour télécharger ce document

Résumé

Dans le cadre d'études expérimentales en lien avec l'aérodispersion de contaminants particulaires, il est important d'avoir une mesure robuste de la granulométrie des aérosols en termes de diamètre aérodynamique. L'impacteur Andersen, largement utilisé pour cette mesure, est simple d'utilisation. Il doit toutefois être qualifié et étalonné pour produire des données fiables, notamment en raison de son matériau de fabrication en aluminium, n'autorisant pas les mêmes performances d'usinage et de vieillissement que l'acier inox. Pour ce faire, des aérosols fluorescents étalons sont sélectionnés à l'aide d'un AAC. La concentration massique des dépôts sur les filtres de l'impacteur Andersen est déterminée par fluorimétrie. Enfin, les diamètres sélectionnés avec l'AAC sont comparés aux diamètres médians calculés à partir de l'analyse des données utilisant les diamètres de coupure des étages donnés par le constructeur et également ceux issus de la publication de Vaughan (1988). Ces derniers sont plus proches des diamètres de référence sélectionnés par l'AAC.


Mots clés

impacteur Andersen, AAC, fluorimétrie

Abstract

In the context of experimental studies on airborne dispersion of particulate contaminant, it is important to have a robust measurement of the aerosol size distribution in terms of aerodynamic diameter. Andersen impactor is widely used for this measurement. Nevertheless, it as to be qualified and calibrated to produce reliable data, especially because of its aluminum construction material that does not allow the same machining and aging performance as stainless steel. To do this, standard fluorescent aerosols are selected using the AAC. The mass concentration on the Andersen impactor filters is determined from fluorimetric measurements. The selected diameters with AAC are then compared to the median diameters calculated from data analysis using constructor's and Vaughan (1988) cutoff diameters. These are closer to the reference diameters selected by the AAC. 


Keywords

Andersen impactor, AAC, fluorimetry

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2022-28008

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.