Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

QUALITÉ DE L'AIR INTÉRIEUR DES STRUCTURES MÉDICOSOCIALES ET LIBÉRALES

E. BAURÈS (1), J.P. GANGNEUX (2,3), O. BLANCHARD (1), P. LE CANN (1), A. FLORENTIN (4,5)

1. Université de Rennes, EHESP, Inserm, IRSET - UMR_S 1085, Rennes, France
2. Centre Hospitalier Régional Universitaire de Rennes, Rennes, France
3. Université de Rennes, IRSET - UMR_S 1085, Rennes, France
4. Service d’Hygiène et d’Analyses Environnementales, CHRU de Nancy, Vandoeuvre-lès-Nancy, France
5. Département d'Hygiène, des Risques Environnementaux et Associés aux Soins - Faculté de Médecine, Université de Lorraine, Vandoeuvre-lès-Nancy, France

[2019]

Télécharger le PDF

Résumé

La maitrise de l'environnement intérieur, dont la qualité de l'air, est un enjeu primordial du Plan National Santé Environnement 3. Dans ce contexte, les hôpitaux ont bénéficié d'études récentes d'évaluation de la qualité de l'air intérieur). Néanmoins, les autres structures de soins à la fois médico-sociale et libérale ne bénéficient que d'une exploration très limitée. Pourtant ces structures présentent des problématiques similaires tant en termes de typologie des populations que de pratiques. La plupart des polluants trouvés dans le secteur hospitalier sont utilisés dans les cabinets médicaux, dentaires ou dans les maisons de retraite, telles que les solutions hydroalcooliques, les produits pharmaceutiques, les détergents / désinfectants? ce qui peut donc exposer les résidents des maisons de retraite, les professionnels et le public. De plus, ces structures sont encore peu étudiées dans le domaine de la qualité de l'air intérieur. Comme les hôpitaux, ces structures sont des lieux de passage importants entraînant une contamination physique, chimique et microbiologique spécifique. Dans cette étude, nous nous concentrerons sur les contaminants liés aux utilisations et aux activités de ces structures. L'objectif principal du projet médiQAI est de disposer de données qualitatives et quantitatives concernant la contamination de l'environnement intérieur par des substances chimiques et des agents microbiens de différentes structures médico-sociales (EHPAD, FAS/MAS, maison de retraite) et structures libérales (cabinet de médecine en ville, cabinet dentaire, pharmacie, structure ambulatoire ...) en vue de l'évaluation de l'exposition du personnel et des patients.


Mots clés

Air intérieur, polluants, institution médicale, varibilité spatio-temporelle, méthodologie de prélèvement d'air

Abstract

The control of the indoor environment is a key issue of the National Health and Environment Plan 3. In this context, hospitals have benefited from recent studies of indoor air quality assessment. However the other medical care structures, both medical and social, benefit from very limited exploration. However, these structures present similar problems both in terms of population typology and practices. Most of the pollutants found in the hospital sector are used in the medical or dental offices or in nursing homes such as hydro-alcoholic solutions, pharmaceuticals, detergents / disinfectants ... Nevertheless, the design requirements for these premises are radically different to hospitals, which can therefore expose the residents of nursing homes, professionals and the public. Moreover, these structures are still poorly studied in the field of indoor air quality. However, like hospitals, these structures are also important places of passage leading to specific physical, chemical and microbiological contamination. In this study, we will focus on contaminants related to the uses and activities of these structures. The main objective of the MEDIQAI project is to have qualitative and quantitative data on the contamination of the indoor environment by chemicals and microbial agents in different medical and social facilities such as the nursing homes for elderly residents and other liberal structures such as medical practices, dental offices, pharmacies, etc., to assess the exposure of staff, residents and other public.


Keywords

Indoor air, pollutants, health center, spatial and temporal variability, air sampling methodology

DOI

10.25576/ASFERA-CFA2019-16681

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.