Articles des Congrès

Les actes des congrès avant 2014 sont consultables en cliquant ici (si disponibles).

 

Reconnaissance des pollens dans l'air ambiant par étude des propriétés de diffusion lumineuse

H. EL AZARI (1,2), J.B. RENARD (1), J. LAUTHIER (2), J. RICHARD (2), J. SURCIN (1), E.R. BLEZA (1)

1. Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement et de l’Espace, CNRS, 45000 Orléans, France
2. LIFY AIR, 45000 Orléans, France

[2021]

Vous devez être connecté et inscrit au congres pour télécharger ce document

Résumé

Les pollens sont des bioaérosols qui ont un impact fort sur la santé de millions de gens à travers le monde. Paradoxalement, les méthodes utilisées actuellement pour leur détection sont peu efficaces. L'objectif de cet article est d'explorer une nouvelle piste pour les identifier grâce à leurs propriétés de diffusion lumineuse. En particulier, nous avons dans un premier temps examiné la capacité du LOAC, un mini compteur optique d'aérosols, à détecter leur présence dans l'air ambiant. Ensuite, nous avons réalisé des tests à l'aide de l'instrument PROGRA2 afin d'étudier leurs réponses optiques. Les résultats montrent que les propriétés de brillance et de polarisation peuvent permettre de discriminer les pollens étudiés mais aussi de les distinguer par rapport à d'autres types d'aérosols (minéraux ou carbonés). Certains des pollens ayant des réponses optiques similaires, d'autres paramètres doivent être considérés pour atteindre l'objectif de discrimination.


Mots clés

pollen, identification, diffusion lumineuse

Abstract

Pollens are bioaerosols that have a strong impact on the health of millions of people around the world. Surprisingly, the methods currently used for their detection are not very efficient. The aim of this article is to explore a new way to identify them thanks to their light scattering properties. We first examined the ability of LOAC, a mini optical aerosol counter, to detect their presence in ambient air. We then carried out tests using the PROGRA2 instrument to study their optical responses. The results show that the brightness and polarisation properties can be used to discriminate the pollens studied, but also to distinguish them from other types of aerosols (mineral or carbonaceous). As some of the pollens have similar optical responses, other parameters have to be considered to achieve the discrimination objective.


Keywords

pollen, identification, light scattering

<< Mon compte personnel Conditions Générales d'Utilisation >>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.